Un parfum d'encre et de liberté de Sarah McCoy

Publié le 29 Septembre 2017

Le résumé
1859. Chez les Brown, la cause abolitionniste se transmet de père en fille. En pleine guerre de Sécession, la jeune Sarah suit les traces de son célèbre paternel, sacrifiant tout de sa vie de femme dans son combat pour la liberté…
2014, banlieue de Washington. En achetant cette vieille demeure sur Apple Hill, Eden pensait pouvoir guérir son désir d’enfant – que son corps lui refuse. Une nouvelle vie, de nouveaux voisins et, surtout, cette mystérieuse tête de poupée retrouvée dans la cave, lui ouvriront un autre chemin, tracé pour elle depuis plus de 150 ans.
Plusieurs décennies séparent ces deux femmes et pourtant leurs destins se rejoignent sur bien des points…

 

Mon avis
J'avais adoré, oui oui le terme n'est pas trop fort, "un goût de cannelle et d'espoir" de Sarah McCoy. Ici pour moi elle confirme son talent à entremêler la grande Histoire et l'histoire de ses personnages. On alterne les chapitres à l'époque actuelle et à l'époque de la Guerre de Sécession sans jamais se lasser. Ses personnages sont forts, sont admirables et tellement attachants. Elle réussit à dépeindre une fresque historique où l'émotion reste bien présente. Et très franchement, on aimerait que ce roman ne s'arrête pas et passer encore un peu de temps avec les personnages. Le roman compte près de 500 pages mais qui se lisent à la vitesse de l'éclair. Je trouve la plume de Sarah McCoy délicate, précise, fine et très agréable. En très peu de pages, elle parvient à nous plonger dans son roman. Je recommande donc sans aucune hésitation.

 

Rédigé par Christelle

Publié dans #Accueil, #Déjà lu, #Romans

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bernieshoot 29/09/2017 18:17

C'est une auteure qui a un joli style et ça donne une lecture vraiment prenante