Ne regarde pas l'ombre de Laurent Philipparie

Publié le 2 Octobre 2017

Le résumé
À deux pas des Invalides, lors d'un banal contrôle routier, Grégoire Janot, l'ennemi public numéro un, est interpellé. Antoine Desade, le célèbre acteur, l'ami du ministre de l'Intérieur, se fait agresser...
Réputé le plus calme de Paris, le commissariat du 7e arrondissement voit les missions urgentes s'enchaîner. La situation vire au cauchemar lorsque Janot et ses complices prennent le commissariat en otage. L'intervention de Germain, un flic sorti de nulle part, bouleverse le cours des événements. Le commissaire Nicolas Valmer, « patron » de permanence, confronté à une situation inédite, va être amené à explorer coulisses policières aussi terribles qu'insoupçonnables...

 

Mon avis
J'ai rencontré Laurent Philipparie au salon du polar de l'Entre Deux Mers, organisé en mai 2017 par les Psychopathes du polar à Fargues Saint-Hilaire (Gironde). Une rencontre fort sympathique qui m'a donné envie de découvrir l'univers romanesque de ce capitaine de police. 

On retrouve une écriture de flic, un peu nerveuse, un peu trash dans les détails sanglants parfois. Et on découvre aussi un univers faits de non-dits, de dissimulation, de personnages un peu borderline. J'ai bien aimé même si je trouvais le début un peu trop facile. C'était en fait une jolie manière d'harponner le lecteur et de le conduire dans cet univers policier où on le comprend bien la solidarité, la loyauté entre collègues, la protection entre eux prédominent. On comprend aussi qu'il doit être bien difficile d'être un peu à part, de se désolidariser si cela devient nécessaire. La force de cette unité décrite réside dans sa solidarité, son soutien envers les autres et surtout le silence parfois aussi. Un monde où l'on est semble-t-il bien avisé d'avoir et de garder des soutiens. Une découverte intéressante donc, ce polar.

 

Rédigé par Christelle

Publié dans #Accueil, #Déjà lu, #Polars

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bernieshoot 02/10/2017 18:22

C'est intéressant de rencontrer des auteurs lors des salons, je remarque qu'il y a de plus ne plus de capitaine de police qui se lancent dans l'écriture de polars

Christelle 04/10/2017 18:17

c'est vrai en effet. Et c'est intéressant aussi