La tresse de Laëtitia Colombani

Publié le 25 Septembre 2017

Le résumé
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

Mon avis
J'ai hésité à lire ce roman tant encensé. Et je ne regrette absolument pas d'y avoir plongé. C'est tout simplement un roman sur la femme à travers trois pays, trois cultures, trois histoires et trois destins. Rien ne laisserait présager que leur destin est intimement lié. Mais jamais elles ne se croiseront. Et pourtant... sans le savoir, le cheveu cette petite particule de l'être humain va les réunir. Il est fin, il est ténu mais c'est le fil qui relie l'histoire de ces trois femmes. Chacune à sa façon va bousculer sa vie telle qu'elle était écrite. Chacune décide de se saisir de son avenir à un moment donné, de son avenir mais aussi de celui de celles qui l'entourent. Car il est beaucoup question des femmes dans ce roman.

Smita, une Intouchable, va tout tenter pour épargner à sa fille la vie misérable qui lui est destinée, à savoir vider les latrines de ceux qui sont juste de la caste supérieure. Elle décide de ne plus subir et veut offrir une vie meilleure que la sienne à sa petite fille.

Giulia en Sicile va secouer elle aussi le destin de sa famille et des ouvrières de son atelier de perruques. Mais il faut une énergie redoutable pour parvenir à faire bouger les lignes, changer les habitudes. Il suffit d'un cheveu et d'une rencontre amoureuse pour la porter et lui donner le courage de donner jour à son projet. Doit-elle aller contre la tradition ou doit-elle innover et redonner vie et avenir à son atelier ? 

Enfin il y a Sarah, une working mum que rien n'arrêtait. Tout était millimétré au détail dans sa vie. Pas de fantaisie non, mais un surinvestissement dans son travail, sa réussite professionnelle et la reconnaissance qu'elle lui a apporté semblent être son moteur. Jusqu'au jour où... sa vie s'écroule. Elle n'est pas infaillible, elle aussi peut être vulnérable. Malade, elle ouvre les yeux sur le monde de requins dans lequel elle évoluait et son cancer la conduit vers un atelier de perruques.

J'ai aimé l'histoire de ces trois femmes aux vies si différentes. J'ai aimé cette écriture sensible, à un cheveu près. J'ai aimé ces chapitres courts qui donne du rythme à la lecture. Bref je recommande.

Rédigé par Christelle

Publié dans #Accueil, #Déjà lu, #Romans

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bernieshoot 25/09/2017 17:56

la sensibilité est au rendez-vous de cette belle histoire