Espionnes Dalila Kerchouche

Publié le 2 Janvier 2017

Dalila KerchoucheLe résumé
Espionnes ! Le mot affole l'imagination. Au-delà du mythe féminin qui fascine le cinéma et les séries télé, j'ai infiltré les services secrets français pour découvrir le vrai visage des femmes engagées dans la sûreté nationale. Pour la première fois, une cinquantaine d'entre elles, officiers traitants à la DGSE, agents de la DGSI et des nouveaux RG, contre-espionnes militaires ou superdouanières, ont accepté de se confier. Pendant un an, alors que les attentats de Charlie Hebdo et ceux du 13 novembre endeuillaient la France, j'ai rencontré les femmes les plus secrètes de la République. Elles m'ont révélé ce qu'elles ne livrent ni à leurs maris, ni à leurs collègues. Leurs doubles vies sous haute tension, la traque des terroristes, le poids du secret dans le couple, le machisme des espions et leur combat pour s'imposer dans ce monde d'ombre et de pouvoir. Sans rien occulter des failles et des succès des services secrets dans la lutte contre le terrorisme. Pour la journaliste que je suis, ce fut un vrai défi : interviewer des expertes du mensonge et de la dissimulation, dont le métier consiste à tout savoir des autres mais à ne rien montrer d'elles-mêmes. J'ai cherché précisément ce qu'elles voulaient masquer, j'ai traqué l'instant où le regard vrille sous le coup d'une émotion incontrôlée, j'ai tenté d'arracher une part de vérité dans ce monde de faux-semblants et de manipulation. Voilà comment j'ai espionné les espionnes.

Mon avis
Dalila Kerchouche dit tout ou presque de la manière dont elle a conduit son enquête pour parvenir à écrire ce livre. Le monde du secret et de l'espionnage fascine, on ne peut le nier. J'ai été très attirée par ce livre et j'y ai plongé bien volontiers d'autant plus qu'il lève un tout petit peu le voile sur e monde si mystérieux qui englobe l'espionnage, le contre-espionnage, les différentes organisations de l'Etat... L'enquête a été difficile et on le perçoit bien au fil des pages, c'est ce qui fait que 'on s'accroche. Devoir, discipline, manipulation... tout y est ! Ces femmes de l'ombre sont fascinantes et leurs portraits très divers, entre celles qui semblent accepter de se livrer et celles sui restent sur leurs gardes. Je reste quand même sur ma faim car j'aurais aimé en découvrir plus, mais était-ce possible: probablement pas.

Et un de moins dans ma PAL avec mes récents achats !

 

Rédigé par Christelle

Publié dans #Accueil, #Déjà lu

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article